Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 15:54

Moi en tous cas c'est chose faite. Chacun sa merde après. 

 

J'ai enfin la chance et la rareté d'avoir un boulot utile et qui me plaît. T'es deg' hein?

Je sais la dernière fois je te parlais de mon boulot de caissière à Lidl mais je te passe les détails, c'était plus possible.

Non pas que je sois une de ces personnes qui disent qu'il y a des sous métiers bien au contraire mais sans rire, être l'esclave invisible des alcooliques qui sentent la merde de leur chat et courir après des voleurs de magrets de canard qui rayent ta voiture avec leur clef de BMW si tu fouilles leur sac à main, y'a des limites à ma tolérance et à mon respect envers moi même.

 

Du coup, je suis Aide à domicile. Je m'occupe de personnes handicapées et de papis/mamies qui ont besoin qu'on les aide dans leur quotidien. En plus d'être fiere de me rendre utile pour des gens qui sont reconnaissants de mon boulot, je me rend compte que la vie est importante. Ces personnes sont pleines de bonnes ondes, d'amour et de connaissances. ( c'est quand je dis des phrases qui gerbent de passion comme ça que j'ai la preuve que l'amour rend niais)

 

8QCoe.jpg

 

"Tu changes de taf comme tu respires! " me diras-tu.  Je te répondrais que c'est sûrement parce que j'avais pas trouvé ce qui me plaisait. En plus je t'avoues qu'aux premiers abords, moi qui déteste être "femme au foyer", qui ait peur de la sanquette et du médical en général, j'y était pas naturellement prédestinée.

Du coup ça ne m'avait même pas traversé l'esprit.

Qui l'eut cru? 

 

C'est une copine qui m'a appelé la veille pour le lendemain, pour cette place qui était libre mais pas pour longtemps. J'ai dit oui l'angoisse au bide et la première semaine fut des plus déroutantes.

 

 

Premier jour, ma collègue de secteur me présente toutes les personnes chez qui je vais aller toute seule à partir du lendemain.

 

Une mamie alitée qui vit dans ma rue et ancienne aide soignante. Avec elle j'en apprend tous les jours et de dieu que je rigole. On commère sur tout et elle se marre de me dire qu'elle veut manger du poisson parce qu'elle se régale de me voir les vider. Moi moins mais je remercie TF1 d'avoir inventé Top Chef sinon j'aurais pas été dans la mouise. La première fois que je l'ai trouvé assise dans son fauteuil, j'ai pleuré. Elle m'a engueulé. Elle est magique.

 

mamika2.jpg

                                                              Depuis on lui a enlevé le casque

 

 

J'ai une dame dans un village pas loin aussi. Elle c'est pas la même douceur vois tu. Ancienne alcoolique et sous tutelle, elle fume comme un camionneur et refusant son dentier, je pige rien à ce qu'elle me raconte. Sauf qu'elle tricote toujours les trois premiers rangs d'une écharpe bleue depuis 2 mois, que des gens lui squattent son frigo que je me fais chier à remplir parce qu'elle sait pas dire non et qu'elle veut éclater tout le monde avec sa batte de baseball en bois surtout quand elle a plus de clopes.

 

Tout le monde sauf moi.

 

Moi elle m'aime bien parce que je me coltine des émissions sur Mike Brant sans rechigner ( et qu'en plus je chante ), que je suis la seule qui sait faire marcher sa machine à laver, que je gueule contre son proprio qui la laisse vivre dans un endroit comme celui qu'elle occupe, et que je sais où la chercher quand elle fugue.  

 

 

mamika-banane.jpg

          Elle arrêté les bananes/nicotine, maitenant elle va chercher des clopes dans la rue si je tarde à arriver. 

 

J'ai un couple pas loin chez qui il faut faire marcher le mari et chez qui il y a eu le feu. Avec moi ce sont des chous mais entre eux, ils rivalisent facile avec Raymond et Huguette de "Scènes de ménage" sur M6 . Dans tous les cas, j'ai plus le droit de m'en aller sans boire un jus de pomme. Même si ils sont en pleine bataille d'insultes. 

 

 Et mes chouchous (je sais c'est moche d'avoir des préférés mais c'est humain OK !? ).

La première fois où j'y suis allée, j'étais seule et personne ne savait où elle habitait.

Même pas Mappy pour te dire l'angoisse.

Après demie heure de route dans des virages brumeux des corbières, me voilà arrivée dans un petit village où personne ne se promène.  

 

 

Après avoir essayé de choper du réseau pendant 15 minutes en vain, une dame effrayée de voir une inconnue en plein désarroi, est venue me demander ce que je cherchais. Je te caches pas que ma première réaction a été lui mettre un coup de pied et de m'enfuir mais la raison a repris le dessus sur ma peur de l'inconnu et je lui ai dit le nom de ma mamie attitrée. Ben crois le ou pas mais elle m'a indiqué le chemin en une demie seconde et m'a dit avec un grand sourire que si je trouvais pas d'ici 15 minutes, je pouvais repasser chez elle et elle serait habillée pour venir me montrer.

 

Je peux te dire je me suis sortie les doigts du cul pour trouver et éviter de retourner la voir.

Quoi? La gentillesse gratuite, moi ça me bloque et ça me colle les miquettes. Surtout avec le sourire. C'est limite malsain. 

 

Une fois là bas, j'avais mon café et ma part de gâteau qui m'attendait déjà et en discutant, il s'est avéré que j'étais au collège avec leur petit fils. Le monde est petit. Je me régale d'aller chez ces gens tout particulièrement. Je ne sais pas pourquoi, ça ne s'explique pas. Ils prennent soin de moi autant que je le fait, sauf que moi je suis payée pour le faire. Eux c'est naturel et gratuit. 

 

Sacha-Goldberger-13.jpg

                                         Même Mamour les aime, grâce à cette dame, j'ai appris à repasser.

 

Dieu Merci je n'ai pas encore de vieux cons mais j'ai peur, j'ai deux nouveaux clients ce mois ci je crois.

Bref. J'ai déjà affronté pas mal de situations cocasses je pense que j'en aurait d'autres à te raconter.

 

Même si chaque semaine est une épopée et aucune ne se ressemble, j'adore mon job et mes petits vieux. 

 

Et le plus beau, c'est que grâce à eux, je n'ai plus l'angoisse de ne pas être à la hauteur.

Merci Dame Janice, sans toi j'aurais jamais rencontré tant de gens super 

 

 

 

Repost 0
Published by Melie
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 15:57

Je ne sais pas si tu te souviens, une fois, je t'avais parlé de ma capacité à être un joli boulet. De me blesser toujours avec tout et n'importe quoi. Si tu t'en souviens pas t'as qu' à le (re) lire et fait tourner autour de toi. Je peux être dangereuse pour autrui.

 

Bref.

 

Depuis la derniere fois, j'ai totalement changé de boulot. Mais ça, je t'en parlerai plus tard parce qu'à part une mamie fugueuse, je n'ai rien de très palpitant à te raconter pour le moment. Mais promis, on y reviendra.

Tout ça pour dire que le jeudi soir, après le boulot, je vais à mon cours de danse. Tu sais, avec ma troupe de morues légendaire.

 

On a un show le 16 juin et on a du pain sur la planche car on a commencé une nouvelle chorégraphie sur la Queen B.

On est toutes surexcitées car franchement, elle est grandiose. Presque autant que nous.

Je t'explique vite fait comment ça se passe chez Mac Donald's, on arrive a 19h30 et on répète toutes les chorégraphies finies avant de prolonger la nouvelle vers 20h15.

 

Et là, c'est le drame.

Un petit saut de biche ultra gracieux et super synchro et la retombée comme une merde entre deux tatamis. Ma cheville s'est rebellée face à tant de beauté et a décidé de rentrer chez sa mère sans me prévenir.

 

a112691.jpg

 

 

De honte, j'ai décidé de déshériter cette c******* de cheville et de me relever afin de pouvoir continuer cette chorégraphie pleine de génie. Je dois t'avouer que ma cheville a gagné haut la main parce que je me suis retrouvée à nouveau le cul par terre.

 

En l'espace d'une fraction de seconde, j'ai regardé en l'air pour absorber mes larmes, j'ai détesté ma cheville, insulté le tatami et tué toutes les biches de France.

 

62673_374532139255236_215699348471850_991568_499188595_n.jpg

 

 

Devant tant de détresse, chorégraphie arrêtée nette, mes morues à mon chevet ( appareils photos à la main) (garces) et la prof' qui m'a vidé une bombe de froid sur ma cheville qui ressemblait plus à un gant mappa gonflé qu'à un pied.

 

J'ai appelé Mamour pour venir me chercher avec un copain car il faut ramener ma voiture à la maison car demain, je travaille.

 

Il a aimé.

 

Les trois étages pour arriver chez nous avec une cheville en jachère, j'ai aimé aussi.

Et le lendemain au boulot j'ai aimé aussi.

 

Bref.

 

Tout ça pour te dire qu'en regardant mon pied, je me dit que j'ai la goutte, que plus jamais je ne régalerais le monde de mon expression corporelle, qu'on va m'amputer, que je vais être bloquée telle Princesse Fiona au troisième étage, que je vais mourir.

 

Même mon cher Docteur Ching qui me connaît depuis des années a rigolé en me voyant arriver tellement il a l'habitude de mes frasques incongrues. La honte à son apogée, j'ai les cheveux de Raiponce mais sur les jambes et mes fameuses chaussettes cupcakes aux pieds. Génial. Il a rigolé encore plus et je l'ai compris.

 

Au final j'ai soit une double entorse soit la malléole pétée. Après mes années de médecine j'opte pour l'entorse. J'ai plus trop mal et ça dégonfle depuis ce matin. Mardi je vais faire une radio pour en avoir le coeur net.

 

Et en plus de la cheville, pour avoir un brave carton plein, j'ai aussi une radio des lombaires à passer car ça fait trop d'années que j'ai une sciatique et pour quelqu'un d'aussi jeune et vigoureux que moi, c'est louche qu'il a dit.

 

6.jpg

                                         "Melle Ponceau, prenez une pose decontractée et ne bougez plus"

 

 

Enfin.

 

Pour te dire que je serais un boulet toute ma vie et que tu risques de suivre mes aventures à l'hôpital un de ces jours.  

 

Tu peux rire. Enfin non ne ris pas ça risque de m'énerver. 

 

En revanche, tu peux compatir de mon désarroi parce que je ne peux plus mettre de jolies chaussures pendant une semaine minimum et j'ai des béquilles mêmes pas assorties à mon manteau ou à mon sac à main.

 

Sur ces tristes nouvelles, je te dis à bientot pour de nouvelles péripéties.

 

 

 

 

Mélie, ou celle qui se déteste presque autant qu'elle déteste les biches.

 

 

Repost 0
Published by Melie
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 17:09

Salut mes loups !

 

Je me présente, je m'appelle Drop. Celui que ma chère Mère vous a présenté comme étant « Pitou Chat »... Passons déjà sur cet affront psychologique castrateur de « petit surnom tout mignon » qu'est Pitou-Chat quand on a nom très « Dieu du Stade » comme Drop.

 

Je suis un Russian Blue pure race, et elle a beau croire le contraire mais ce n'est pas seulement parce que je suis un pure race que je suis précieux, c'est aussi parce que je suis très beau.

 

Ils me disent « précieux » parce que je ne mange QUE des croquettes Friskies et entières, que je ne lèche QUE la sauce des pâtées qu'ils me donnent le dimanche, je n'aime QUE la farce aux anchois des olives , je ne prend mon fromage blanc 0% QUE dans un bol ou a la cuillère, je ne fais mes griffes QUE sur une véritable écorce d'arbre, j'essuie mes pattes A CHAQUE FOIS avant de sortir de ma litière, je ne dors QUE sur des matières moelleuses (et près du radiateur de préférence) mais je mange des chips à même le sol pour contre balancer un peu.

 

422725_3510641368191_1172474018_n.jpg

 

Je ne vois pas en quoi être exigeant peut paraître précieux mais je fais avec.

 

Une fois, mes parents m'ont fait raser la patte avant car j'avais eu un abcès suite à ma bagarre avec «le Maquillé », un chat pourri qui traîne chez ma Mamie et qui ne savait pas encore qui était le Chef des chats de ce territoire. Je lui ai montré mais ce gueux m'a mordu à la patte, juste sous le coussinet. Je te raconte pas comme ça fait un mal de chien. Et quand on est un chat, c'est pas dommage.

 

Ils étaient tellement inquiets que j'ai cru que ma mère allait nous faire une syncope.

Je t'avoue que j'avais la patte comme sa cuisse et que ça piquait quand même sévère mais pour les rassurer tout le week-end et surtout pour éviter la boucherie chez le véto, je l'ai percé moi même. Et sur leur couette. Comme ça, ça m'a fait un kiffe dans ma douleur et je suis pas si débile, je savais très bien qu'ils ne m'auraient pas engueulé même si j'avais oublié d'aller à ma litière. Pour te dire.

 

Finalement, je me suis quand même fait avoir parce qu'ils m'ont amené dès le lundi soit disant voir ma Tatie Jennifer mais personne ne m'avait dit qu'elle travaillait avec le vétérinaire. Et je te passe les détails mais j'ai fini avec la patte rasée.

En plus du surnom débile qu'on me donne, j'ai eu l'air d'un chat avec une patte en bois pendant plus d'un mois....

 

Bref.

 

Je sais qu'elle t'a déjà parlé de sa couverture rose en polaire LAmais elle ne t'a jamais dit que c’était surtout mon Doudou. J'ai du en avoir un dès mon plus jeune âge. Enfin, plus précisément quand j'ai su que personne n'aimait que je lui tête le crâne en bavant dans ses cheveux. Il me fallait un bavoir de substitution. Par vengeance donc, je bave sur leur couverture chérie des soirs d'hiver en la pétrissant avec ardeur.

321321_10200654705753513_964925227_n.jpg                                Elle m'a laissé le faire le temps de la photo pour te montrer ma "patte en bois" 

 

Il n'y a que mon tonton Loïc qui me laisse faire. Mais je pense que c'est surtout que quand il dort chez nous, c'est qu'il a trop bu d'alcool et qu'il ne sent plus rien.

Si tu savais comme je m'acharne malgré le Gel vivel Dop qui me colle les moustaches ! Si j'avais encore toute ma masculinité en place, je crois que …. Pardon. Je m'égare.

 

On ne sait jamais si ma mère me lis. Dans sa tête je suis encore un bébé la pauvre.

J'ai 6 ans dans votre calendrier. Mais chez nous, ça me fait quand même la quarantaine bien tapée.

 

J'ai carrément l'âge d'être papa et de troquer mon lait du petit dej' par un café bien serré. Bon, ma maman m'a privé du droit d'être papa quand j'étais encore tout petit. Ne la blâme pas car ça me va plutôt bien. J'ai pas eu à répondre à toutes ces chattes en chaleur qui m'auraient fait des petits dans le dos et pisser partout n'est pas digne du Chat que je suis de toutes façons.

 

En plus, on est entre nous, deux grosses boules qui se baladent sous ma queue à la vue de tous, c'est franchement dégueu. Déjà qu'on doit chier dans une boite à la vue de tous faut quand même penser un minimum à notre intimité et dignité. Ça aurait été limite indécent.

 

Sinon, papa croit que je suis débile car je me cache dans les sacs de courses et je cours après les rayons de lumière. Ils n'ont pas compris que si je faisais ça encore à mon âge, c'est parce que je sais que ça les fait rire et que ça les rassure de voir que je ne suis pas bon qu'à manger et dormir.

 

Je sais aussi jouer mais mon dieu, courir après un rayon de lumière les gars, grandissez un peu ! Je trouve déjà limite vos fous rire a propos d'un pet, alors ne m'obligez pas à faire ça toute ma vie s'il vous plaît. Je le dis pour vous. Et pour moi aussi.

 

Je m'oblige déjà à vous ramener des saletés de piafs et/ou de lézards pour vous rappeler mon côté prédateur et viril et je déteste faire ça. Ça tache mes poils si doux, ça me colle des coups de becs, c'est franchement pas bon mais ça vous fait criser un peu. Comprenez moi, je suis castré, vous m'appelez Pitou devant la Terre entière et vous me faite attraper des stylos dans un sac carrefour...

 

Et je ne te parle pas du traumatisme du collier en strass que ma mère m'a collé pour mes 1 an (que j’ai réussi à arracher dans un arbre. Rassures-toi)

 

Enfin. Tout ça pour te dire mon petit colibri que je voulais rétablir la vérité à tes yeux et que tu me vois plus comme le chat qui a tourné la pub avec Éva Longoria que comme un bébé efféminé à sa maman.

 

BG_Eva-20Longoria-20for-20Sheba.jpg

                                                        Regardes un peu comme elle se la pete la Eva

 

 

Ah et juste un petit truc avant qu'elle me chope en train de toucher à son ordinateur, nous les chats, on garde un secret depuis la nuit des temps. On a bien 7 vies et moi j'en suis à ma deuxième.

 

Dans ma première, je m'appelais Réglisse, j’étais tout noir, j'avais déjà ma tache blanche et je vivais déjà avec ma mère. Mais elle était tout bébé et je suis resté auprès d'elle jusqu'à ses 16 ans. Elle était tellement triste quand je suis « mort » que le temps de me réincarner, et ça prend du temps crois moi, je suis revenu miauler à sa porte pour ses 20 ans. Elle m'avait fait trop de peine la pauvre. Mais je dois être vigilant. Ça ne doit en aucun cas se savoir bien que je sais qu'elle a déjà des doutes parce que je n'arrive pas à être moins collant et moins câlin que dans ma première vie. Mais tu peux m'applaudir, j'ai arrêté de venir sur les genoux des gens quand ils étaient aux toilettes.

 

Je suis peut être pas celui que mes parents croient mais ils m'aiment comme ça. Et je fais tout pour bien leur rendre.

 

Oui ma famille est spéciale, mais « nous ne sommes pas fous vous savez. » ( comme dirait l'autre)

 

Maintenant que tu sais tout, quand elle écrira « Pitou Chat » dans ses prochains articles, tu sauras vraiment qui je suis.

 

Je te laisse, je l'entend monter les escaliers. Faut que j'aille miauler à la porte en me frottant sur ses pieds avec des gros yeux. Et après elle me chantera des classiques de la chanson avec pour seules paroles, mon prénom. Comme tous les jours depuis 6 ans...

 

Repost 0
Published by Melie
commenter cet article
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 13:03

Y'a des jours de merde. Genre tu te lèves, tu marches sur le chat qui te griffe, tu jettes ta cuillère au lieu de ton pot de bifidus citron...bref. Le jour qui pue la longévité en poisse et où ton lit pourrait être ton seul réconfort.

 

Et y'a les jours forts en émotions. Genre comme hier.

 

Lundi 11 Février 2013, je me suis levée toute excitée sans marcher sur le chat et après m'être fait couler un petit expresso intenso, je me suis connectée cash pistache sur le site de la fnac.

Non ce n'etait pas la sortie du dernier opus d' Eddy Mitchell mais la vente des places de concert de la Reine Beyonce Knowles !!!

 

beyonce-affiche.jpg                                                                      Tu vois bien que c'est la Reine ! 

 

Ouverture des ventes à 10heures, inutile de te dire mon petit biquet que j'étais opérationnelle depuis 9heures. Comme les jeunes prépuberes devant les One direction. Mais merde, c'est Beyonce quoi !

 

Ça c'est du cadeau de Saint Valentoche avant l'heure! Mamour n'étant jamais allé voir un vrai gros concert c'est THE occasion.

 

J'appelle ma meilleure amie la Mère Myche qui a perdu son chat parce que depuis qu'on s'échangeait nos posters des Destiny's Child, on s'était promis d'aller voir la B sur scène. Et même pas eu besoin de l'appeler qu'elle était déjà avec moi sur mon canapé, dents et cheveux non brossés, et le caca bifidus même pas arrivé. La sexy attitude pour un moment comme celui là.

 

Réactualise la page en F5 toutes les deux minutes et oh miracle, il est 10heures et le " bientôt disponible" s'est transformé en " réservez". Ni une ni deux, je note le petit "3" dans la case "nombre de places en places assises hautes".

Et là, c'est le drame! Une petite note s'affiche en rouge, ce qui perd une dizaine de fraction de secondes à l'accès du graal:

 

" Vous ne pouvez réserver seulement que deux places à la fois"

 

Putain, on ne pourra pas être tous les trois à côté?! Angoisse installée.

Bref. Pas le temps de réfléchir.

Je note "2" et je valide.

Je dois créer un compte sur la fnac pour pouvoir accéder au paiement.

ça y est je vois déjà mes places s'envoler vers des mains inconnues.

Je te tape tout ça vite fait bien fait et je paie.

 

Vite, il est 10h02 !

 

Je réactualise afin de commander la dernière place et là..... WOOOOF

 

Non, un chien n'a pas fait irruption dans mon salon mais plus de places libres. Nulle part. Pour aucune date.

Ma Myche s'est décomposée plus vite qu'un zombie dans Resident Evil.

Inutile de te préciser que je fut tout de même euphorique au fond de moi car MOI, j'avais ma place !!!!!

 

On a donc changé de site mais les places assises étaient déjà passées de 65€ à 250€.

Même Beyonce ne mérite pas qu'on se prive de nourriture pendant trois semaines. On est fan mais on a quand même des priorités hein.

 

Au bout de 20 minutes de recherches en vain, Twitter nous a annoncé sans ménagements que les places pour les trois dates françaises de Beyoncé se sont vendues ce matin en 3 minutes.

Je disposais donc d'une denrée rare.

 

Et Myche s'est mise à pleurer. Devant moi. Et ça, c'est inacceptable parce que je suis tiraillée entre le premier concert de Mamour et la promesse de deux gamines qui s'aiment encore 10 ans après. Et dont l'une à accès au rêve et l'autre pas.

 

J'ai été prise à partie des deux amours de ma vie et ça c'est moche.

 

Entre l'une qui pleure et qui supplie Mamour par sms de lui vendre cette place et Mamour qui me dit juste " fais comme tu veux, je ferais pas la gueule je comprend. Mais ça me fera chier". Au bout de quinze minutes qui en parurent 58 et dans un élan de bonté et je pense de "soulage" intensif, il a cédé sa place à Myche. et là, ascenseur émotionnel.

 

Je me dis que mon Mamour c'est le meilleur et ça me fait un peu chier qu'il soit pas avec moipour ce grand moment, je fais pipi dans la culotte pendant que voilà le caca Bifidus, je re aime encore plus Mamour et je t'en passe. Y'aurait eu du Champagne dans mon frigo qu'on l'aurait fait péter. A 10heures30 du mat' ,ouais. 

 

 

 

 

 

Bref.

 

Je vais voir Beyoncé.

Et pas toi.

 

 

 

Fuck-Barbie.jpg

 

Repost 0
Published by Melie
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 19:28

" Lors de ces étapes clés de la vie d’une femme, un spécialiste apparaît comme l’interlocuteur principal : le gynécologue" (Doctissimo).

 

 La mienne s'appelle Docteur Buisson. Avec un nom comme ça, elle était prédestinée à la gynécologie déjà.

 

C'est la seule personne dont tu ne connais rien d'autre que la couleur du papier peint de son bureau qui te demande d'un ton plutôt strict "enlevez votre pantalon et mettez les pieds dans les étriers".

 

Et toi tu t'exécutes en te disant que dans d'autres circonstances on te traiterai de fille facile...

 

 

Pour commencer, t'appelles la secrétaire qui te file un rendez-vous presque en t'engueulant juste parce que c'est une vieille frustrée d'entendre parler de vagin toute la journée.

 

En même temps, je lui ai pas demandé non plus de rater sa vie, pour moi non plus c'est pas une partie de plaisir...

 

Bref.

 

D'habitude, je lui demande tant bien que mal de me filer un rendez vous avant l'an 2047 et là, malgré que nous sommes en décembre, elle me dit d'un ton aussi enjoué qu'une gothique suicidaire : "le 11mars à 11h".

 

Dieu merci, cette année, j'y étais déjà allée en Janvier et j'avais prévenu qu'en décembre, fallait que je change mon stérilet qui, au bout de 5 ans, devait honorablement prendre sa retraite.

 

Du coup, un coup de fil le jeudi, et le vendredi, nous voilà, moi et ma grippe, les 4 fers en l'air et la culotte aux chevilles.

J'ai demandé à mon "interlocuteur principal dans ma vie de femme" de me montrer mon fidèle contraceptif afin de le féliciter pour ses bons et loyaux services durant ces 5 ans partagés. Elle n'a pas rit et a jeter tout ça dans sa poubelle sans ménagements.

 

Avant de passer dans la salle des tortures, c'te garce m'avait dit " c'est supportable, et pour 5 ans de tranquillité ça vaut plutôt le coup. En revanche vos premieres regles dureront 15 jours". Après ces belles paroles j'ai eu du mal à me souvenir du point positif.

 

gynecologue-et-dentiste-copie-1.jpg

 

Mais en effet, l'enlevage se passa comme une lettre de menaces à la poste.

 

En revanche, pour remettre mon nouvel allié, j'ai pleuré mon père, ma mère, re mon père et même la Fée Bleue. "C'est supportable" qu'elle disait.

 

Comment un tout petit bout de plastique de 4cm peut faire aussi mal en une seule fois? J'ai d'ailleurs pensé un instant que ma gynéco s'était transformée en Mary Poppins et que mon utérus était devenu son sac sans fond. Je suis même persuadée que les 4 centimètres de mon "vigile de spermatozoïdes" s'est transformé en parapluie volant gigantesque.

 

Sans déconner. Je suis pas plus douillette qu'une autre mais quand-même.

Si passer un truc si petit qu'une pièce du jeu "Docteur Maboul" là dedans est si douloureux, je ne pense même pas à ce qu'est que d'y passer un bébé de 3 kilos.

C'est pas humain.

 

Nous les filles, on pète des paillettes et on nous fait souffrir comme ça dans des circonstances encore plus gores qu'un Bisounours unijambiste mangeur de vieilles dames.

 

La vie est injuste. Et heureusement que ça n'a pas duré plus que ces 20 secondes parce qu'en plus de l'insulter et de bouffer son fauteuil, je lui aurait dit " c'est pas grave laisse tomber, je vais me remettre aux capotes et si Mamour est pas partant, je lui parlerai de la vasectomie, je veux pas mourir les ovaires baillants juste avant de m'empiffrer de Champagne et de foie gras de Noël".

 

Du coup, malgré ma grippe, ma bonne humeur et ma patience, j'ai résisté, j'ai prouvé que j'existais et j'ai pleuré. Mais je l'ai fait.

 

En tous cas, pendant que mon âme quittait mon corps, j'ai une une révélation. Rien d'autre que ce bout de plastique ne passera mon col pourtant si mignon de sitot. Je ne mérite pas tant de souffrances même si une fois, j'ai dit "merde" à une  dame.

 

J'adopterais un chinois. Comme ça il pourra me faire des chaussures et ne me coûtera pas cher en bouffe.

 

Non mais.

Repost 0
Published by Melie
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 17:56

La dernière fois, je t'ai emmené au beau milieu d'une de mes banale soiree filles.

 

Là, je suis partie un petit week end à Toulouse avec Mamour et ses copains. Voir un match de foot au stade. Un brave Toulouse/Marseille dans les règles de l'art.

 

Un stade, douze millions de supporters plein de testostérone et moi.

Non, parce qu'il y avait bien une "fille" juste derrière moi, mais je t'avouerais que si on m'avait dit qu'elle avait une paire de couilles, ça m'aurait pas étonné. En plus de quelques fils qui se touchent. 

 

Ne crois pas que je me plaigne, on était tout serré entre nous c'était chaleureux, y'a eu du carton rouge et du but donc un bon match dans l'ensemble qu'ils ont dit. Et bon, même si je suis une fille, un match au stade ça reste sympa. On peut dire des insultes très fort et ça j'aime bien.

 

Sur le retour, on s'est mangé un kébab dans un endroit propre. Je sais ça reste un paradoxe mais ça existe.

 

Préparation à la maison pour aller boire un verre à l'extérieur, j'ai même pas eu à repasser les fringues de tout le monde, on a un copain qui le fait très bien. Et en plus, je ne suis pas une vraie fille je pense car je n'ai pas eu les gênes du "repassage". Au grand désarroi du Mamour qui a dû prendre l'habitude de porter des chemise "effet froissé".

 

J'ai validé (ou pas) les tenues de certains qui cherchaient un avis féminin. J'ai tenté un semblant de maquillage entre un qui tentait de faire quelque chose de "correct" avec sa chevelure presque aussi longue que la mienne depuis plus d'un quart d'heure et un autre qui a plus de crème que ma mère et moi réunies. Je commençais à bien prendre mes marques.J'ai pas été super dépaysée quoi.

 

Femme-a-barbe.jpg

                                                     J'ai pris le temps d'apprendre à me raser du coup 

 

 

Ensuite, je m'attendais à un concours de pets entre deux bières mais croyez le ou pas, ils ont regardé un reportage sur le Cambodge en buvant un whisky/coca.

C'est quand je me suis indignée de la situation en leur parlant de la décadence d'une soirée fille qu'on a enfin commencé à parler de choses sérieuses comme les "Anulingus" et doigts dans le cul.

Non parce que les soirées Arte, on peut aussi se les faire chez les beaux parents quoi.

 

Du coup je me suis de suite sentie en terrain conquis et on a échangé nos idées, nos questionnements et nos vécus. Les langues se sont déliées (mais sont restées dans les bouches on est pas des sauvages) et quelques uns ont été étonnés de voir qu'une fille pouvait aussi être détendue tout en sachant faire la vaisselle.

 

On est sorti au bar, en boite, on a marché 12 km apres la fermeture du métro, j'ai même fait attendre tout le monde le temps de faire pipi dans une ruelle glauque entre deux voitures.

 

Le lendemain, je me suis levée en pyjama, le mascara dégoulinant, les cheveux d'Afida Turner et les Louboutin aux pieds.

Je reste coquette en toutes circonstances, je pense que je les ai fait rêver dès le réveil. En plus j'ai fait le café pour tout le monde pour leur prouver que c'est pas parce que je rote que je ne sais pas faire la vraie fille quand il le faut.

 

Bref.

 

Ce week end là, je me suis sentie plus mec qu'un mec. Je me suis régalée. Je pense qu'  heureusement pour eux j'étais la seule fille parce que sinon, ils se seraient sentis dépassés.

 

En fait, les copains de Mamour, c'est un peu mes copines. Mais avec des couilles.

Repost 0
Published by Melie
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 17:39

Tu sais ce que c'est que d'être au chômage? Je crois que pour une femme normale, c'est juste la pire chose qu'on puisse vivre. Tu te sens un peu obligée de te transformer en Bree Van de kamp. Quand tu bosses, tout le monde mets la main à la patte et tu fais la vaisselle chacun son tour. Même Pitou le Chat est compréhensif, il va chier dehors.

 

Là, euh, ben, tu te lèves, tu ranges, tu fais le linge, tu fais la vaisselle et la bouffe. Et si t'as le malheur de te poser sur le canap' pour regarder le dernier Gossip Girl, tu culpabilises.

 

En ce moment, ça fait deux semaines que Mamour et moi, on transforme la mezzanine en chambre. On refait les murs en lisse, on a refait la cage d'escalier, les sols, l'électricité et même un placard. Bref. Inutile de te dire que c'est le bordel, même si Mamour est super bricolo, et même que c'est son métier hein, y'en a de partout. En plus on vit au dernier étage d'un immeuble, pratique pour tout monter et tout dégager.

 

 Alors oui, ça fait deux semaines qu'on vit entre les gravats, la poussière et l'envie que ça se termine. Surtout que maintenant, c'est à moi de peindre les murs et tout et tout. J'adore m'habiller en poisseuse et me rouler dans la peinture. Là, je me retrouve dans mon élément.

Je te jure, je me donne  à fond pour que tout soit fait dans les règles de l'art et pour occuper mes journées autrement qu'en étant la petite femme au foyer parfaite. Chose qu'en plus de détester, je ne sais pas faire.

 

Laisses moi tranquille dans ma peinture mais oublies moi pour les tâches ménagères. Ça me fatigue et je suis nulle.

Je casse un verre minimum a chaque fois que je lave un truc, je renverse le sceau d'eau brûlante en essorant la serpillière, je suis même capable de colorer toutes les fringues d'un rose pastel inégalable. Et tout ça sans faire exprès et en étant concentrée.

 

Imagines si je suis malade ou bourrée de la veille, je te fais brûler la maison en allumant le gaz.

 Et encore, j'ai pas de gosses !

 

J'admire assez les femmes qui bossent, qui vont chercher les gosses à l'école en faisant semblant d'être intéressées par ce qu'ils ont fait de leur journée et qui en plus d'avoir fait un boeuf bourguignon pour toute la famille, arrivent encore à simuler l'orgasme le soir en allant se coucher après le film de TF1.

Rien que d'y penser je m'enfile un ou deux Guronsan.

 

housewive.jpg

 

Bref. Je m'égare. Tout ça pour te dire que quand je me transforme en Super Housewife après ma journée d'atelier peinture, (durant laquelle j'ai quand même fini tous mes pots et presque tous les murs) j'ai tout bien rangé mon gros bordel, j'ai évité le pyjama pilou et j'ai même fait une tartiflette pour faire plaisir au Mamour épuisé par une journée au chantier.

J'ai programmé un film sur notre TV qui est sorti il y a peu au cinéma et dont deux de mes amis m'avaient fait une bonne critique pour bien rigoler et se détendre en amoureux.

J'ai même allumé une bougie au melon que j'avais gagné lors de ma dernière soirée filles. Et sans brûler ni mes doigts ni les moustaches de Pitou le Chat.

 

Bien que la bougie sentait plus le vieux baignant dans son urine que le melon, ( merci Clélia) la tartiflette battait son plein dans le four pendant que Mamour cuisait sous la douche. Je lui ai sorti des chips et une bière en attendant que je lave de la salade verte ( non , je n'achète pas les sachets de salade en plastique) et tout semblait parfait. J'avais la Bree Attitude.

 

Jusqu'à ce qu'on goûte un morceau de patate et là, gros fou rire. Des nerfs et/ou de déception sûrement. Un goût de vin blanc piqué nous avait envahi le palais. Comme a dit Mamour, il fallait bien qu'il y ait une "couille dans le potage". ( on aurait au moins eu ça à manger). En effet, le Reblochon était périmé d'une semaine. ça partait d'une bonne intention hein. 

 

Après avoir béni notre salade verte et de s'être nourri de " steaks de rire ", nous voilà calés pour regarder ce fameux film avec Mila kunis pour faire plaisir au côté viril de l' Homme. Ted.

Oui c'est l'histoire d'un ours en peluche qui parle et qui boit de la bière. Il arrive même à sauter la caissière du quartier en etant dépourvu de sexe. Fort.

 

Un film tellement puissant que j'en ai menacé par texto mes soit disant amis qui m'avaient dit " ça se regarde, en plus y'a Mila".

Heureusement que Mila Kunis était là en effet.

 

Mais juste pour mon plaisir des yeux à moi parce que d'après Mamour, "elle a un double crane et si on lui enlève les yeux de chihuahua, elle pourrait avoir un joli visage". J'aurais du me douter que pour un Homme qui trouve splendide Emma De Caunnes et Jennifer Aniston, il y allait avoir un couac. Surtout avec un ourson en peluche. Même si il pète et chie sur le plancher.

 

936full-mila-kunis.jpg

                                                                "Salut, c'est moi Mila le Monstre"

 

Heureusement qu'il est bon public et qu'il a rigolé de cette soirée Bree Van de Crotte que je suis.

 

 

Ce soir, j'ai l'ordi qui a planté donc il est sauvé niveau film, je lui ai fait des spaghetti bolo maison et y'a du foot sur Canal. Je devrais m'en sortir et gratter quelques points au classement.

 

Bien qu'il y ai un vent à décorner les cocus et que canal ne marche pas bien du tout. Mais ça je lui dirait quand il sortira de la douche. Deux soirs de suite ça risque peut être d'être un peu trop dur à supporter.

 

Repost 0
Published by Melie
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 11:20

Cher ami, je me dois par ce présent article de rétablir une vérité. Dure mais réelle.

 

LA SOIREE ENTRE FILLES

 

C'est un secret que nous les filles, préservons depuis des siècles afin que vous, mâles dominants nous laissiez y aller sans vous faire de soucis. On signe des closes de confidentialités, tout ça. On ne prends des photos seulement au début de la soirée. Les autres seront brûlées ou effacées.

Une soirée entre nichons, c'est un peu comme à Las Vegas: "Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas".

 

 Une soirée filles, pour ton esprit fantasmé, c'est un peu ça: 

 

 imagesCAPTJ1WN

                                                                       Et encore là, on était peu nombreuses

 

 

Mais non. Quand on fini en sous-vêt', c'est seulement pour essayer d'attacher ces foutus bas au porte jarretelles ou pour se raconter à quel point on s'est pris la honte quand on a voulu faire une surprise coquine à Mamour l'été dernier.

 

Tu crois aussi peut être qu'on se vernis les ongles en se faisant des masques mutuellement. Mais là aussi, c'est une idée préconçue.

Si on se vernis les ongles, c'est seulement avec celui qu'on vient de piocher dans la "boîte commune à cadeaux" et c'est en attendant les tartines au reblochon ou au pâté.

 

Zut !

 

Je ne t'ai pas ménagé sur ce coup là.

Tu pensais encore qu'on dégustait des bâtonnets de concombres sans sauce et qu'on buvait du jus d'herbe.

Et bien non. Même que le Mamour de la fille qui reçoit cette semaine a lui-même coupé le saucisson aux noix.

Et crois moi, que les seules choses qui restaient après notre départ étaient les cadavres de 1664 blanches et les tomates crues.

Oui, on boit du Martini et du whisky dans les soirées filles. Je sais que tu pensais à la tisane tilleul / fruits rouges mais les seuls fruits rouges que l'on tolère sont ceux qui parfument nos bières.

Parce que même sur les desserts, y'a de la meringue et 12 tonnes de sucre.

On s'essaie même aux cocktails avec le shaker pour faire "pro".

 

En général c'est après avoir goûté au cocktail de chacune autour d'un jeu de dés qu'on commence à parler sodomie. Là, tout notre sex appeal disparaît. Il y a même les plus valeureuses qui s'organisent clandestinement un petit concours de rots . Entre deux histoires d'anus, on pioche des pâtes en forme de Zizi dans la "boite commune à cadeaux". C'est cool, on reste dans le sujet.

 

Malgré les lunettes en forme de coeur super glam', on reste dans le raffiné avec des tas d'autres histoires qui te feraient vomir Emile Louis. ( petite nature )

 

Dieu merci, nous n'avons pas de testicules à gratter entre deux lampées de "presque Margarita".

 

En tous cas, moi, j'ai pioché ça entre autre dans la "boîte commune à cadeaux":  

 

643982 4970542984819 1768418273 n

 

                                       Et apparemment, il s'est plutôt bien adapté à son environnement naturel. 

 

 

 

Merci les girls, la prochaine fois je ramene la fontaine à chocolat et je rends la tasse nichon à qui de droit.

Repost 0
Published by Melie
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 11:17

Il fallait que je vous en parle!

Ce fameux best seller britannique qu'on appelle Mommy porn et qui fait gémir roselyne bachelot en direct à la TV. 

Certes ce n'est pas la meilleure pub mais au moins on s'en souvient...

 

50 nuances de Grey, le bouquin à ne pas rater qu'ils disaient. Tellement vendu qu'il compte désormais parmi les premiers concurrents d'Harry Potter. Tu vois un peu la comparaison? Non?

Moi non plus.

 

Ne voulant pas acheter un bouquin sans en avoir lu des extraits et des critiques, j'ai donc acheté Grazia qui proposait les deux à la fois.

 

Alors déjà, "porno" faut pas abuser hein. C'est pas parce qu'on dit "bander","sperme", "putain" et "sucette"( voire même "fellation") qu'on fait du porno.Faut attendre la page 300 pour avoir la première fessée "qui pince". Niveau Hard, on doit être au niveau des films de seins sur M6. Et malheureusement, niveau scénario c'est la même.

 

Des élèves de troisième font des rédactions bien plus élaborées et grammaticalement mieux foutues que ce livre. Des phrases lourdes et vides de sens.

Et ne me sortez pas "c'est le langage jeune" car dans mon entourage, personne n'aurait réussi à sortir lors d'une conversation (même trèèèès arrosée) :

 

"Mon coeur menace de m'étouffer (parce qu'il est dans ma gorge en train d'essayer de sortir par ma bouche)".

 

(Prends nous pour un con, on ne savait pas ce que voulait dire le verbe "étouffer" et on ne savait pas non plus que c'était une métaphore.)

 

Ou alors oui, langage jeune mais jeune illettré. On dirait que EL James ( l'auteur donc) essaye d'incruster des mots savant au beau milieu d'une phrase pour relever un peu le niveau. Bref.

 

 http://cdn.novafm.com.au/sites/default/files/styles/gallery_image/public/gallery/photo/1a7e2e8b91011ed9bfc4aa561f001e93/50_Shades_Of_Gray_Public.jpg

 

En parlant de lettres, la synopsis est aussi vue revue et re déjà encore vue. Plus cliché tu meurs.

Christian Grey, un milliardaire beau comme un Dieu Grec, écoutant du Bach et ayant un penchant SM (et une grosse bite) et Anastasia, une jeune vierge de 21 ans (faut pas déconner, faut quand même qu'elle soit majeure aux Etats Unis) étudiante en Lettres ( à croire qu'être étudiant en Lettres rime forcément avec coincée du cul). Elle va tomber sous le charme de ce mec farfelu mais en costume hein (pour marquer le côté prince charmant inaccessible sûrement) qu'elle rencontre dans le magasin de bricolage où elle travaille entre le rayon des liens de serrage en plastique et du gros Scotch et en avant la fessée et les tétons pincés!

 

Ses phrases sont rythmées par des "Putain" "Merde" Bordel" et je t'en passes, pour une étudiante en lettres, la pauvre enfant a le vocabulaire d'un enfant de 12 ans.

 

Et tout s'explique pour moi quand je lis les critiques. 

En effet, cette talentueuse  EL James a commencé à publier ses récits sur un site de fanfiction de Twilight.... elle a 40 ans. Pas étonnant que je n'aime pas le style de ce livre. Je peux pas supporter cette idiote et fade de Bella sans parler de son "vampire" à paillette qui n'a guère plus de charisme qu'un lapin de Garennes.

 

Résultat des courses, je n'achèterai pas ce livre du haut de mes 25 printemps car je ne suis pas en crise sexuelle de la quarantaine et quand je lis, j'aime les phrases sans lourdeur, sans répétitions et avec un petit côté "mystérieux". Non pas que "pénétration", "avales mon sperme" ou "votre cul me fait bander" me choquent mais je préfère faire travailler mon imagination, c'est bien plus excitant.

 

Et j'ai été étudiante en Lettres, je ne suis pas coincée. Même que j'ai déjà fait l'amour (si si) et qu'avec ma collègue de boulot , on a acheté un livre d'Esparbec du nom " Le bâton et la Carotte" en croyant à un roman à la gossip girl et même qu'on l'a quand même lu en entier! Alors hein!?

 

Bref. Si vous allez acheter ce livre à la couverture monotonement ennuyante, n'ayez pas honte de lire un roman "érotique" vous ne serez que l'une des 50 millions de personne à l'avoir fait. Par contre, demandez quand même un petit sachet en plastique, car si vous croisez quelqu'un qui aime les bons livres, vous pourriez vous faire jeter un ou deux cailloux. 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Melie
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 08:57

Jusqu'alors, j'avais une vision simpliste des oiseaux.

 

1.           snowwhite-disneyscreencaps.com-1065

                Bon c'est la première que j'ai eu, forcément ça reste

 

 

2.     angry-birds.jpg

                   OK, ceux là tuent des cochons verts.

 

 

 

Mais maintenant, c'est fini tout ça. Sur mon toit, c'est ça :

 

 

P3220134.JPG

 

Ouais. Je sais ça fout les miquettes. On se croirait dans Hitchcock.

Alors forcément, ma vision glamour et amusante des oiseaux en a pris un coup.

 

Du coup, mon valeureux "Pitou-chat" (nom composé) a décidé de sauver sa mère de la crise d'angoisse et de faire passer l'envie a tous ces piafs de chier sur mon vélux.

Sauf que...

 

Il en ramène un toutes les demies heures. Il ne les tue pas. Ou du moins pas tous. ça bat des ailes dans toute la baraque, ça te colle des plumes partout même dans tes cheveux, je te parle pas du jus qu'il fout sur le carrelage et sur le pelage de mon sanguinaire de Chat (oui par ce qu'en fait, quand tu attrapes un oiseau à la gorge avec tes dents, ça balance deux trois giclettes plus ou moins conséquentes) (selon la taille du volatile bien entendu). 

tu comprendras que ça me fout les jetons. J'aime pas quand ça s'excite du gosier et des ailes. Je sais pas tellement de quoi j'ai peur ( "ça n'a pas de bras?") mais j'aime pas. Même quand il les ramène morts, j'aime pas. On sait jamais s' il fait un mouvement brusque d'un coup. Je pourrais crier comme une fillette et tout laisser tomber jusqu'à ce que mort ( la mienne) s'en suive.

 

 

Personnellement, quand c'est comme ça, j'appelle mon Chevalier servant pour me virer tout ça par dessus la fenêtre. Il tire un peu la tronche quand même car ça a beau être le mâle dominant, il aime pas bien ça non plus... 

 

Mais aujourd'hui, 8 heures tapantes, jour de repos bien mérité. Oh victoire! Pitou-Chat s'en revient glorieux de la guerre avec un trophée bien tenu en travers des ratiches. Et celui là, il était vif avant de s'éclater trois étages plus bas. Si, si!

 

Je saute du lit, prise de panique, Mamour étant déjà parti travailler et Piaf encore bien (trop) vivant. ça piaille ça se déplume.... Bref.

Les yeux collés et même pas un bol de Chocapic à mon actif, c'est dur comme situation.

 

Ni une ni deux et n'écoutant que mon courage, je m'empare de la " petite pelle" et de son "petit balais" assorti et je me rends compte que je suis en culotte et PIEDS NUS !!!! Quoi? Je marche pas dans les plumes sanguinolentes désolée. Et imagines si "Pitou-Chat" a envie de bailler pile au moment fatidique où je me baisse et qu'il me vole dans les pattes? Ah non!

 

Je m'enferme donc dans la chambre pour éviter que ce con de Chat ne me suive partout, j'enfile des chaussettes et un pantalon ( et une veste à capuche) ( j'ai lavé les cheveux hier on déconne pas avec ça). Me voilà parée à affronter la bête à plumes. Je suis sure qu'elle a des crocs acérés dans ce petit bec hurlant en plus.

 

Je reprend mes armes à destruction massive, referme la porte derrière moi ( pas folle la guêpe) et vais retrouver "Pitou-chat" au salon où il m'attendait avec sa proie devant sa gamelle. J'ai senti un épuisement de la part du volatile et en ai profité pour ouvrir la fenêtre et tenir Pitou devant afin qu'il puisse bailler à sa guise si le coeur lui en disait. 

Mais le coeur lui en disait pas.

J'ai donc dû arrêter d'être trop gentille et ai poursuivi le chasseur ( et le chassé qui n'avait guère le choix) avec ma pelle pour qu'il remonte à la mezzanine en priant qu'il ne lâche pas le déplumé en chemin.

 

Victoire. Il n'a pas lâché le morceau et même qu' il est sur la mezzanine! Plus que quelques centimètres et il est de retour sur le toit... J'aurais même pas eu à toucher le monstre avec ma pelle et ma balayette.

 

Tu sens un peu la classe qui  .... ET MERDE!

 

Le monstre n'est pas mort et d'un coup d'aile, il a effrayé "Pitou-chat le valeureux" qui a ouvert sa gueule et a lâché le condamné.

Forcément l'épée à la main et le courage dans les chaussettes , j'ai aussi ouvert la mienne à travers de laquelle est sorti un petit cri de pucelle accompagné de quelques petits soubresauts. Voyant mon hystérie retenue et mes convulsions résorbées, Pitou-chat a rattrapé la bête et a attendu qu'elle crève bien sa mère pour me la laisser là, l'oeil sournois ( mais mort) et repartir en quête d'une nouvelle proie.

 

Avant qu'il ne remonte sur le toit, il s'est pris un coup de pelle, j'ai pleuré en ramassant l'oiseau ( il aura jamais l'occasion de chanter avec Blanche-Neige)( et j'ai peur qu'il se réveille) et je l'ai jeté dignement  trois étages plus bas où il connu sûrement une fin glorieuse avec d'autres chats.

 

J'ai enfermé "Pitou-chat" sur le toit pour qu'il évite de me ramener le frère ou la soeur de "l'envolé sauvage" et aussi pour qu'il médite sur sa méchanceté gratuite et des soucis matinaux qu'il inflige à sa respectable mère qui ne demandait pas mieux que de dormir une heure de plus.

 

Photo3893.jpg

 

                                                                                 Du coup, il m'a montré son cul.

 

Je le soupçonne même de manigancer sa prochaine attaque. Sûrement encore un oiseau. Ou un Lézard. Ou une Chauve souris. Ou un Panda.

Repost 0
Published by Melie
commenter cet article

Mélie, Oui C'est Mon Vrai Prénom

  • : -Le blog de Mélie-
  • -Le blog de Mélie-
  • : Des fois, j'ai l'impression que cette connasse de bonne fée s'est penchée sur mon berceau juste parce qu'elle devait reprendre son souffle pour mieux s'envoler. Avec un peu de chance elle était bourrée... Et oui belle enfant, ta vie n'est pas comme on te l'a conté dans tes belles années de naiveté? Je suis là pour te le rappeler....
  • Contact

Un Peu De Moi, Mais Juste Un Peu

  • Melie
  • La femme ne fait pas caca. Moi oui. Des fois. J'ai la critique gratuite ainsi que la coquetterie et la niaiserie des filles mais j'ai le vocabulaire d'un mec. Rassures toi, je ne me gratte pas les couilles au reveil non plus. J'ai du rouge aux ongles
  • La femme ne fait pas caca. Moi oui. Des fois. J'ai la critique gratuite ainsi que la coquetterie et la niaiserie des filles mais j'ai le vocabulaire d'un mec. Rassures toi, je ne me gratte pas les couilles au reveil non plus. J'ai du rouge aux ongles

TRANSLATE MY BLOG

  If you want translate this perfect blog in just ONE click ; it's  HERE

BUT record URL of the blog before honey, otherwise you'll be annoyed (to remain sweet)

 

 

 

 

 

 

 

Tu Es Perdu?

P.S :

Inutile de te dire mon ami que mes textes sont protégés. Ils sont un peu comme le patrimoine français. Mais chez moi, c'est portes ouvertes tous les jours si tu respectes les lieux. Merci bien et salut les musclés.

Liste D'articles

  • Back to School
    Oui, comme tu le sais si tu me lis ardemment et que tu ne rates aucun episode ( attention interro surprise bientôt) tu dois savoir que je me suis replongée bec et ongles dans les études afin de changer complètement de boulot. Mais là n'est pas le sujet....
  • Hey nice to meet you
    Salut la compagnie créole! Nom de Dieu, comme c'est bon de vous retrouver! Seche tes larmes, tu vois je ne t'ai pas oublié. Un peu comme le dit la Grande Céline Dion. Je ne vous oublies pas, non, jamais. Mais je tiens à t'informer que je n'ai pas chômer...
  • Faut souffrir pour être belle
    "Le Sport c'est la Santé" qu'ils disent. Quand tu n'en as pas fait intensivement depuis quelques temps, évites de croire que tu es encore doté de la fraîcheur sportive de tes 15 printemps! Je t'en supplies crois-moi, tu risques de tomber bien bas (ou...
  • 20 ans du Sidaction
    Aujourd'hui, c'est le lancement de la 20eme année du Sidaction. Ne t'inquietes pas mon petit poney fougueux, je ne vais pas te faire l'eloge des associations et des dons ou te publier juste une photo dramatique juste faire genre " je suis investie" sans...
  • J'ai plus 20 ans
    Depuis quelques temps, le fameux " J'ai plus 20 ans" est devenu trop récurrent. La premiere fois que j'ai utilisé cette phrase, c'était en totale naiveté, pour me trouver une excuse à une gueule de bois mal assumée, sans me rendre compte que cette phrase...
  • Nouveau départ
    Tu m'as cru morte ? Et bien non mon ami, je suis bien pire que de la mauvaise herbe tu sais, je ne vais pas te lâcher comme ça. Pas sans un mot en tous cas. C'est mal me connaître. Par contre, même si je n'ai pas à me justifier ( j'ai une vie moi aussi,...
  • Le loup Garou en moi
    "Attention aux loups garous en sortant ce soir c'est la pleine lune " qu'elle m'a dit. Et moi, comme une enfant naïve qui fait son interessante de répondre : "T'inquietes pas, c'est moi leur Reine mouahahah" Pourtant, c'est la même histoire à chaque fois....
  • Candy Crush
    Le diable à désormais un nom : Candy Crush Saga. Connaissant mes capacités à être aussi tenace qu'une moule à son rocher, je m'étais INTERDIT d'accepter une invitation de qui que ce soit. Pour te dire, j'avais même bloqué l'application pour être sure...
  • Golden Blogs Awards 2013 !!!!
    Je sais, je suis habituellement anti naïveté mais j'ai eu envie de m'inscrire aux Golden Blogs awards pour la deuxieme fois. Je sais pertinemment que je ne gagnerais pas le premier prix mais on ne crache pas sur un peu de notoriété hein? hein? HEIN? En...
  • Est ce que tu viens pour les vacances?
    "Moi je n'ai pas changé d'adreeeeeeesse" Allez, assieds toi, mon come back sur une chanson si intense, ça ne peut que faire flageoler tes jambes. Je ne voudrais pas avoir de malaises sur la conscience. On se connait trop pour ça. Comme tu le sais, je...